Quotidien

Les servantes de Jésus : Qui sommes-nous ?

Saint François de Sales écrivait un jour à Madame de Chantal : « Avant-hier, j’eus une extraordinaire consolation au logis de Marthe, laquelle je voyais si naïvement embesognée à servir le Seigneur et à mon avis un peu jalouse des contentements que sa sœur prenait aux pieds d’iceluy.

« De vrai, ma chère Fille, elle avait raison de désirer qu’on l’aidât à servir son cher Hôte, mais elle n’avoit pas raison de vouloir que sa sœur quittât son exercice pour cela et laissât le doux Jésus tout fin seul. Savez-vous comment je voulais accommoder le différent ?

« Je voulais que Marthe vînt aux pieds de Notre Seigneur en la place de sa sœur et ainsi elles eussent partagé le travail et le repos comme de vraies sœurs. Je pense que Notre Seigneur eût trouvé cela bon. Mais de vouloir laisser Notre Seigneur tout fin seul, elle avait ce me semble tort, car Il n’est pas venu en ce monde pour vivre en solitude, mais pour l'être avec les enfants des hommes. » (Vieux français de l'époque)

«Rien que pour aujourd'hui» (Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus)

Petite communauté dès les origines, elle l’est demeurée jusqu’à nos jours dans l’abandon et la confiance, fidèle à la volonté du Seigneur dans l’instant présent

 

Déroulement d'une journée »

Une famille religieuse

Chaque famille religieuse a son esprit, dit-on. Le nôtre pourrait se résumer en ces deux mots : Un seul coeur et une seule âme !

C’est l’esprit de famille, l’esprit de « sainte union », de cordial et simple accueil par le renoncement de chacune au profit de toutes.

Religieuse Apostoliques

Nous ne sommes pas des moniales, mais nous ressentons l'importance d'une vie conventuelle et communautaire très forte.

A la base de notre vie se trouvent les trois Voeux Constitutifs de l'état religieux.
- Voeu de pauvreté
- Voeu de chasteté
- Voeu d'obéissance

Hospitalières

Cet amour de Dieu, que nous puisons à sa vraie source, la Présence Eucharistique.
Que d'occasions n'avons-nous pas de la répandre ?

Reconnaître le Christ dans les malades, les Personnes Agées confiés à nos soins.
Don gratuit de soi au soulagement de toutes les douleurs humaines, le secret d'un tel dévouement repose sur la foi en Jésus Christ présent dans tous ceux qui souffent.